Télescope James Webb : un nouveau regard sur l’Univers
Télescope James Webb : un nouveau regard sur l’Univers

Télescope James Webb : un nouveau regard sur l’Univers


Une nouvelle façon d’imager l’Univers

Partons ensemble à 1,5 million de kilomètre de la Terre. C’est là que se trouve le télescope spatial James Webb depuis le début de l’année. Parti de Kourou le 25 décembre dernier, le “JWST” a commencé à nous partager ses premiers clichés. Des images saisissantes par leur précision et leur qualité.

Point de Lagrange : un équilibre à un demi-million de kilomètres de la Terre

Parce que l’obscurité est une condition primordiale pour effectuer des observation de l’espace lointain, le point de Lagrange L2 offre la possibilité de capturer l’Univers tout en profitant de l’ombre de la Terre.

Représentation de l’orbite du JWST autour du point de Lagrange L2

Capturer en infrarouge : pourquoi ?

Au fil de son trajet dans l’espace interstellaire, l’onde que compose la lumière se décale vers le rouge. Parfois, il arrive qu’une onde soit émise de si loin que sa longueur d’onde se décale au point qu’elle quitte le spectre visible. Elle arrive alors dans l’infrarouge. Pour imager un objet dont la lumière nous parvient en infrarouge, il faut adapter nos optiques et nos capteurs. Le télescope spatial James Webb a été conçu pour ça. La technologie des capteurs, le diamètre du miroir primaire, le revêtement doré, tout est pensé pour capturer l’espace lointain en infrarouge.

Vidéo explicative du lancement, déploiement et de l’entrée en service du télescope spatial James Webb
close

Recevez tous les articles et les futurs épisodes dans votre boîte mail !

Nous ne spammons pas ! Vous pouvez vous désinscrire librement de nos newsletters grâce au lien présent en bas de chacun de nos mails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »