2023 : une année spatiale !
2023 : une année spatiale !

2023 : une année spatiale !

Découvrez la chronique radio 📻

L’année 2023 semble nous réserver plusieurs beaux projets : renouvellements de lanceurs, décollage de missions à destination des planètes externes de notre système solaire, retours d’échantillions venus d’un autre monde, tourisme spatial. Nous n’aurons pas de quoi nous ennuyer. Tour d’horizon de quelques uns des rendez-vous marquants de cette année qui débute.

Ariane 5 tire sa révérance

Après 26 ans de bons et loyaux services, le lanceur européen prend sa retraite. Marquant par sa longévité et par ses réussites (ndlr : 5 échecs sur 115 lancements), Ariane 5 s’est très vite imposé sur le marché des lanceurs orbitaux. Il est aujourd’hui reconnu comme l’un des lanceurs les plus fiables du marché.

Lancement d’Ariane 5, le 25 septembre 2018
Crédits : © ESA-CNES-ARIANESPACE/Optique Vidéo du CSG

Le successeur (presque) prêt à s’envoler

La suite d’Ariane 5 est déjà toute trouvée. Depuis plusieurs années, les équipes d’ArianeGroup travaillent à la conception du nouveau lanceur européen : Ariane 6.

Plus puissant et à la capacité d’emport modulable, Ariane 6 viendra répondre aux besoins exigeants des clients en matière de lancement orbitaux.

Pouvant être équipé de deux ou quatre boosters (aussi appelés EAP pour Étage d’Accélérations à Poudre), ce nouveau lanceur sera capable d’emporter jusqu’à 4,5 tonnes en orbite géostationnaire (GTO) pour sa version 62 (équipée de deux boosters) et jusqu’à 20 tonnes en orbite terrestre basse (LEO) pour la version 64 (équipée de quatre boosters).

Illustration en vol du lanceur Ariane 6 dans sa configuration avec 4 EAP (version 64)
Crédits : ESA – Agence Spatiale Européenne

L’heure du retour pour la mission OSIRIS-REx

Pour la première fois, l’Agence Spatiale Européenne est allée prélevé des échantillions sur un astéroïde. Oui, ce n’est pas anodin !

Le 8 septembre 2013, la mission OSIRIS-REx a décollé en direction de l’astéroïde Bennu. Le but : prélever des échantillions à sa surface, les protéger hermétiquement et les retourner sur Terre, quelques années plus tard…le tout à plus de 130 000 kilomètres de la Terre.

Aujourd’hui, la capsule contenant les échantillions est sur le chemin du retour vers la Terre. Elle devrait atterrir sur le sol américain dans le courant du mois de septembre.

De nouvelles missions à l’horizon

Des missions, il s’en lance chaque année. Et 2023 semble nous réserver son lot de projets. L’Agence Spatiale Européenne s’apprête à lancer la sonde Juice à destination des satellites de Jupiter. Le satellite aura pour mission d’observer et d’étudier ces corps supposés accueillir d’immenses océans d’eau sous leur surface. La présence d’eau est un atout majeur pour le développement de la vie.

Cette année, trois nouveaux touristes devraient se rendre à bord de la Station Spatiale Internationale. Il devraient décoller en mai 2023 à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX lors de la mission
Axiom Space-2

Volera ? Volera pas ? Telle est la question que l’on se pose encore cette année. Alors que le Starship de SpaceX n’a pas réalisé de nouveau vol depuis plus d’un an et que la mission DearMoon est prévue pour 2024, il serait grand temps de voir décoller ce lanceur pour son premier vol orbital. Peut-être cette année… Un pronostic ?

close

Recevez tous les articles et les futurs épisodes dans votre boîte mail !

Nous ne spammons pas ! Vous pouvez vous désinscrire librement de nos newsletters grâce au lien présent en bas de chacun de nos mails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »