Décollage réussi pour la sonde JUICE de l’Agence Spatiale Européenne
Décollage réussi pour la sonde JUICE de l’Agence Spatiale Européenne

Décollage réussi pour la sonde JUICE de l’Agence Spatiale Européenne

Envoyez cet article en orbite ! 🚀 Partagez-le !

Plus bas dans l’article, un podcast et une chronique radio 🎧

Décollage réussi pour la sonde européenne

Après un voyage qui l’aura amenée de Toulouse à Kourou, la sonde JUICE a pris son envol. Direction : les lunes de Jupiter.

Décollage d’Ariane 5 avec, à son bord, la sonde JUICE de l’Agence Spatiale Européenne.
Crédits : ESA/CNES/Arianespace

Depuis son arrivée en Guyane française, la sonde de l’Agence Spatiale Européenne a été placée au sommet de son lanceur, Ariane 5.

La coiffe a ensuite été ajoutée. Une coiffe sur laquelle un dessin a été apposé : celui d’une jeune écolière ukrainienne ayant participé en 2021 à un concours lancé par l’ESA.

Ces dernières heures, le lanceur a été transporté à sa base de lancement.

Après avoir été reporté, ce jeudi, le décollage est maintenant prévu vendredi 14 avril à 14h14.

Suivez le décollage en direct

https://www.youtube.com/watch?v=fy-5xNs8FMI

Tout savoir sur la mission JUICE de l’Agence Spatiale Européenne

Découvrir la chronique radio 📻

https://anchor.fm/s/44fde1cc/podcast/rss

Écouter l’épisode 🎧

https://anchor.fm/s/44fde1cc/podcast/rss

Une mission à destination de Jupiter ne décolle pas tous les jours. Quand l’une d’entre-elles s’envole, on tâche d’envoyer suffisamment d’instruments de mesure pour faire avancer

la science et nos connaissance en matière d’astronomie et d’évolution de l’univers.

La mission JUICE de l’ESA voit ainsi embarquer de nombreux instruments parmi lesquels différents capteurs optiques, un spectromètre ou encore un magnétomètre.

Leur rôle est décisif pour en apprendre plus sur la géante gazeuse et sur ses satellites.

Quatre d’entre-eux seront étudiés par la sonde JUICE : Io, Europe, Ganymède et Callisto.

Les lunes de Jupiter
Crédit : TheStellarLab

Pour rejoindre sa destination finale, l’orbiteur devra effectuer un très long voyage de plus de huit ans en profitant à plusieurs reprises de l’assistance gravitationnelle de plusieurs planètes dont la Terre.

C’est ainsi qu’après son lancement (ndlr : planifié pour avril 2023), JUICE survolera la Terre en août 2024, septembre 2026 et janvier 2029 et Vénus en août 2025.

Forte de la vitesse accumulée par l’approche répétée des planètes de notre système solaire interne, la sonde se verra projetée au plus loin de son orbite, venant à la rencontre de Jupiter et de la lune Ganymède qu’elle survolera en octobre 2029.

Transit de JUICE vers Jupiter et ses satellites
Crédit : ESA – Agence Spatiale Européenne

Les lunes du système jovien : de nombreux espoirs de découverte

Les lunes de Jupiter intriguent les scientifiques depuis de nombreuses années. La surface très irrégulière de Callisto qui fait d’elle l’astre possédant le plus de cratère dans le système solaire tant à suggérer un âge très avancé et une évolution géologique à l’arrêt.

Plan de coupe de Callisto
Source : TechnoScience

Europe étonne par son atmosphère et par la présence de vapeur d’eau en altitude. Une vapeur d’eau qui semble issue de la sublimation de sa surface glacée au contact du Soleil.
La présence d’eau sur un astre a de tout temps fait espérer la découverte de vie. C’est autour de cet objectif que l’étude de Europe sera axée.

Plan de coupe de la lune Europe

8 ans de voyage pour une fin de mission prévue en 2035

Toute mission doit avoir une fin. Après avoir orbité Jupiter pendant plusieurs années, JUICE viendra se placer autour de Ganymède, la première lune de Jupiter qu’elle aura survolé lors de son arrivée, 4 ans plus tôt.

Elle effectuera de nombreuses orbites autour du satellite pour en apprendre plus sur sa géologie, son champ magnétique (ndlr : Ganymède possède un noyau ferreux, comme la Terre. Sa présence fait de l’astre la seule lune à générer son propre champ magnétique dans le système solaire), son sol gelé et son supposé immense océan d’eau, enfouit sous la surface.

En 2035, et dès lors que les principaux objectifs de la missions auront été atteints, la sonde abaissera son orbite progressivement, jusqu’à venir s’écraser sur le sol du satellite.

Ce sera alors la fin d’une mission, la fin d’un périple et d’une exploration scientifique élaborée depuis plusieurs décennies.

Découverte de la sonde JUICE avant son départ vers Kourou

Pour aller plus loin…

Conférence autour de la mission JUICE et de ses objectifs organisée par la Société Astronomique de France et présentée par Olivier WITASSE, planétologue à l’ESA, le 14 décembre 2018.

Un commentaire

  1. Ping :JUICE : une véritable mission d’exploration des lunes de Jupiter – Planet'Art

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *