InSight : Mars tremble comme jamais auparavant
InSight : Mars tremble comme jamais auparavant

InSight : Mars tremble comme jamais auparavant

Séisme sur Mars : intensité record pour la planète rouge

Dans la nuit du 4 au 5 mars 2022 vers 23h30, au sol 1222 de l’atterrisseur InSight de la NASA, le sismomètre SEIS de l’Agence Spatiale Européenne a enregistré le séisme le plus important depuis son atterrissage sur la planète rouge.

Le “tremblement de Mars”, d’une puissance exceptionnelle a ravi les scientifiques sur Terre qui attendaient un événement de ce type depuis longtemps. Depuis l’entrée en service d’InSight en 2018, le sismomètre européen a tout de même eu l’occasion d’enregistrer 1313 tremblements martiens, tous nettement moins importants que ce dernier du début de mois.

Photographie du sismomètre SEIS à la surface de Mars.
Crédit : NASA / JPL-Caltech

Ces tremblements sont d’une importance majeure pour les équipes de recherche en charge de la mission. Elles espèrent pouvoir définir plus précisément la composition du sol de Mars en étudiant les séismes et la façon dont se propagent les ondes dans la roche martienne.

Représentation graphique du séisme du 4 mai dernier.
Crédit : NASA / JPL-Caltech

L’origine des tremblements difficiles à localiser

La planète Mars semble avoir un passé géologique bien rempli. La majorité des ondes détectées ces dernières années semblent provenir de Cerberus Fossae, un ensemble impressionnant de failles volcaniques situé à environ 1609 kilomètres de la position d’InSight.

Malgré la détection et l’analyse de ces tremblements, la NASA n’est pas encore en mesure de situer précisément les épicentres de ces séismes. Les scientifiques soupçonnent plusieurs zones d’être à l’origine de ces tremblements sans pouvoir les confirmer pour l’instant. Il serait très intéressant de découvrir que ces séismes proviennent du Grand Canyon où des mouvements de plaques semblables aux tectoniques que nous pouvons observer sur Terre sont soupçonnées par les équipes en charge de la mission. Une telle découverte permettrait de déduire beaucoup de caractéristiques du sol martien et de son histoire.

InSight : une mission en perte de puissance

Depuis son atterrissage sur le sol de la planète rouge, InSight a largement contribué à l’évolution de notre compréhension de Mars. Pendant presque 4 années, l’atterrisseur de la NASA a surmonté de nombreuses épreuves parmis lesquelles la météo martienne et la particularité de ses vents.

Alimentée par d’immenses panneaux solaires, InSight a, au fil des années, perdu de sa puissance. En effet, le vent quasi constant sur la planète rouge soulève régulièrement des quantités importantes de poussières qui viennent au fil du temps s’accumuler sur les panneaux solaires faisant perdre à ces derniers leur capacité de production d’énergie et donc tout leur intérêt.

Dans un tweet publié le 17 mai dernier, le compte de la mission InSight a indiqué que la puissance nécessaire au maintient en service de l’ensemble des instruments n’était plus fournie par les panneaux solaires.

Progressivement, InSight éteindra donc définitivement ses outils un à un dont son bras robotique qui sera prochainement mis en “pose de retraite”.

Le sismomètre, a l’origine des relevés des séismes, restera en service jusqu’à la fin définitive de la mission. Son alimentation en énergie est donc une priorité absolue pour l’agence spatiale américaine.

Cependant, son fonctionnement sera limité aux heures pendant lesquelles il est susceptible de relever les informations les plus sûres et pertinentes, à savoir la nuit, lorsque les vents martiens sont les plus faibles et les ondes sismiques les plus détectables.

A l’heure actuelle, l’atterrisseur dispose de suffisamment de puissance pour poursuivre sa mission principale et prendre ponctuellement des clichés de la planète Mars.

Malgré tout, au vu de la chute progressive de puissance, les équipes de la NASA s’attendent à ne plus pouvoir communiquer avec InSight d’ici la fin de l’année.

InSight en images

close

Recevez tous les articles et les futurs épisodes dans votre boîte mail !

Nous ne spammons pas ! Vous pouvez vous désinscrire librement de nos newsletters grâce au lien présent en bas de chacun de nos mails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »