SkyLab : la station recyclée de la NASA
SkyLab : la station recyclée de la NASA

SkyLab : la station recyclée de la NASA


Le recyclage, c’est plus que d’actualité !

Pour preuve, la NASA y avait déjà recourt dans les années 70.

Après les coupes budgétaires de la NASA décidées par le Congrès américain, le programme Apollo qui emmène deux équipages par an vers la Lune voit trois de ses missions annulées : Apollo 18, 19 et 20.

Dernier lancement d’une mission habitée vers la Lune : Apollo 17
Crédit : NASA

Mais la NASA anticipe la production des éléments qui composent le lanceur.

Elle se retrouve donc, du jour au lendemain, avec des dizaines d’éléments qui ne seront jamais utilisés sur les bras.

S’en débarrasser ? Impensable !

L’URSS déjà sur la lancée des stations orbitales

A cette même période, l’Union Soviétique peut déjà se vanter d’avoir envoyé sa première station spatiale en orbite : Saliout 1.

Photographie de Saliout 1 prise lors du départ de l’équipage Soyouz 10, en avril 1971.
Crédit : RKK Energia

Sauf que rien ne va plus chez les soviétiques. Leur seconde station, Saliout 2, a échoué dans sa mission à la suite d’un impact avec le lanceur Proton qui la transportait. Elle ne restera en orbite que 7 jours. Après avoir perdu son contrôleur de vol puis l’un de ses quatre panneaux solaires, la station se désintègrera en rentrant dans l’atmosphère.

Le retour de l’Amérique

Les américains comptent bien, eux aussi, disposer de leur propre laboratoire orbital.

A leur disposition : le troisième étage du lanceur Saturn V. Il sera adapté, aménagé et sécurisé pour accueillir un équipage d’astronaute durant plusieurs semaines.

Retrait du troisième étage du lanceur Saturn V.
Crédit : NASA

Le 14 mai 1973, la toute première station spatiale américaine décolle et rejoint l’orbite, à 435 kilomètres d’altitude.

Décollage de la station spatiale américaine SkyLab
Source : Youtube – Retro Space HD

SkyLab ne restera inhabitée que quelques jours. Le 25 mai, le premier équipage d’astronautes à destination de la station prend son envol. Il est composé de Charles Conrad (commandant), Paul J. Weitz et Joseph P. Kerwin.

De gauche à droite : Joseph P. Kerwin, Charles Conrad et Paul J. Weitz
Crédit : NASA

Pour aller plus loin…

close

Recevez tous les articles et les futurs épisodes dans votre boîte mail !

Nous ne spammons pas ! Vous pouvez vous désinscrire librement de nos newsletters grâce au lien présent en bas de chacun de nos mails.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Translate »